L'Islam au carrefour des civilisations médiévales

ISBN : 978-2-84050-829-8
Date de publication : 15/03/2012
Format : 22x22
Nombre de pages : 240
Informations : relié, tout en couleur
23,00 €
Disponible

Vu des Émirats arabes unis, et plus largement de la péninsule Arabique, le monde prend une configuration différente de celle qui est familière aux historiens de l’Occident, fût-il méditerranéen. Tout le monde romain antique y compris sa partie orientale devenue l’Empire byzantin, est à l’Occident. L’Orient tout proche, c’est l’Inde ; plus lointain, c’est la Chine, voire le Japon. Or c’est en Arabie qu’est apparu l’Islam au début du viie siècle, et son expansion à la rencontre des grandes cultures du monde a été le phénomène majeur de l’histoire du Moyen Âge.

Ce livre aborde les chocs et premiers échanges, au moment de la conquête musulmane et dans les siècles qui ont immédiatement suivi : vers l’ouest avec le monde franc, mais surtout avec le monde byzantin; vers l’est où les élites guerrière arabes ont affronté les élites chinoises et turques, où un véritable dialogue de culture a pu s’établir avec l’Inde et où des produits de la région du Golfe ont peut-être atteint le Japon. Les auteurs considèrent ensuite, dans la période centrale du Moyen Âge, différents affrontements comme les croisades, dont la dureté n’empêchait pas les guerriers antagonistes de s’estimer mutuellement. Des élites musulmanes ont pu apprécier l’honneur des chevaliers francs. Des chevaliers francs ont pu développer un rêve oriental. Au-delà des affrontements se développent des échanges culturels, objets d’un troisième volet : quelles connaissances de l’Islam en Occident ? Quelle connaissance des sciences arabes ? Quelle connaissance de l’Orient par les marchands vénitiens ?

Conçu par les médiévistes de l’université Paris-Sorbonne (historiens et historiens de l’art) qui enseignent à la Sorbonne d’Abou Dhabi, cet ouvrage entend contribuer à la réflexion et aux expériences menées actuellement aux Émirats arabes unis pour la rencontre des cultures du monde, aujourd’hui et demain.


 Présentation Michel Sot (Paris-Sorbonne).

« Islam médiéval, Abu Dhabi aujourd’hui : rencontre des civilisations ».

- Pierre Toubert (Institut de France, Académie des Inscriptions et Belles Lettres : « Ce que l’Occident médiéval doit à l’Islam ». 

- Ire partie : Conquête musulmane, chocs et premiers échanges (VIIe-Xe siècles)

- « Premières rencontres entre monde musulman et occident chrétien (VIIe-IXe siècle) : Charlemagne et Harun al-Rachid », par Michel Sot (cartes et ill).

- « Premiers échanges entre Byzance et l’Orient musulman », par Tahar Mansouri (Université de Tunis).

- « Le choc des élites guerrières arabes, chinoises et turques en Asie centrale au milieu du VIIIe siècle », par Flora Blanchon (Paris-Sorbonne) (trois cartes et dix illustrations).

- « Sindbad jusqu’au Japon ? Les échanges maritimes entre le Proche-Orient et l’Extrême Orient, d’après le trésor de Shoso-in », par Shoichi Sato (Académie du Japon).

- « Albiruni et l’Inde : le dialogue des cultures », par Édith Parlier-Renault (Paris-Sorbonne).

 

 

 

- IIe partie : Affrontements à l’ouest et croisades (Xe-XIIe siècles)

« L’empire byzantin et les puissances musulmanes (Xe-XIIe siècle) » par Jean-Claude Cheynet (Paris-Sorbonne) (cinq illustrations).

- « L’honneur des chevaliers francs dans les sources arabes à l’époque des croisades », par Anne-Marie Eddé (Directeur de recherche au CNRS).

- « De Brocéliande à Bagdad ? Un récit d’aventure orientale (1119-1124) », par Dominique Barthélemy (Paris-Sorbonne).

-IIIe partie : Les dettes de l’Occident (XIIe-XIIIe siècles)-

- « Connaissance et critique de l’Islam chez les lettrés occidentaux du XIIe siècle », par Yves Sassier (Paris-Sorbonne).

- « Les sciences arabes en Occident au Moyen Âge », par Jacques Verger (Paris-Sorbonne).

- « Marco Polo à Ormuz. Aventures marchandes italiennes en Orient », par Élisabeth Crouzet-Pavan (Paris-Sorbonne).

- Conclusion, par Dominique Barthélemy

 

Professeur d’histoire du haut Moyen Âge occidental, Michel Sot a débuté sa carrière à l’université Paris X-Nanterre en 1970 puis a rejoint l’université Paris-Sorbonne en 2003. Ses travaux portent sur l’écriture de l’histoire durant le haut Moyen Âge. Il a notamment publié ââ‚ନUn...

Sur le même thème

...
En savoir plus
Indisponible