Prédication et propagande au temps d’Édouard III Plantagenêt

Préface de Leo Carruthers

ISBN : 978-2-84050-902-8
Date de publication : 13/02/2014
Format : 16 x 24 cm
Nombre de pages : 340
25,00 €
Disponible

Pendant plus de cinq cents ans, les souverains anglais se sont arrogés le titre de « roi et reine de France ». Les diverses causes qui ont conduit les deux royaumes belligérants – France et Angleterre – à s’affronter pendant plus d’un siècle ont donné naissance à un conflit d’une grande complexité que l’on a appelé, bien plus tard, la guerre de Cent Ans. Les protagonistes en sont nombreux. Parmi eux figurent des prédicateurs, hommes d’église dévoués à la cause du roi Édouard III Plantagenêt, souverain charismatique et glorieux, du moins pendant la première phase de la guerre, celle qui s’étendit de 1337 à 1360 et qui compte plusieurs victoires marquantes pour les Anglais : Crécy, la reddition de Calais, Poitiers, et enfin la signature du traité de Brétigny-Calais, qui confirma la supériorité militaire ainsi que l’expansion territoriale du souverain d’Angleterre.

Les sermons pro rege – pour le roi – témoignent du soutien inconditionnel apporté par l’Église anglaise au souverain dans ce qu’il appelait lui-même sa « juste querelle » avec son adversaire de France. Ces sermons qui ont franchi l’épreuve du temps pour nous parvenir méritent le qualificatif de « propagande », même si le vocable n’avait pas encore fait son apparition dans le vocabulaire usuel.

Le présent ouvrage étudie cette forme particulière de propagande pratiquée dans des sermons qui, a priori, étant donné le contexte religieux du XIVe siècle, auraient dû se cantonner aux exigences techniques définies par les conciles ecclésiaux. Le livre s’attache à l’examen des textes pour en faire ressortir tous les traits qui démontrent d’une part une volonté propagandiste, que sous-tendent des raisons diverses mais également un art oratoire hautement raffiné, dans la mesure où il permet aux orateurs d’accomplir leur devoir pastoral tout en martelant leur message de soutien et d’appel à la prière pour le souverain dans le but de s’attirer la grâce du Tout-Puissant et donc, du moins à leurs yeux, la victoire contre l’ennemi.

Les sermons pro rege nous replacent au cœur de la guerre de Cent Ans et nous offrent une vue complexe et différenciée du discours pratiqué par ceux qui étaient censés détenir la vérité et donc la dispenser du haut de leur chaire.

 

Préface, de Leo Carruthers

 

Introduction

 

Préliminaires : Prêcher pour le roi,

prédication ou propagande ?

 

Chapitre 1. « Prédication » et « propagande » : quelques préliminaires

1. Bref et double rappel historiographique

2. Du mot à la réalité

3. Quand la prédication rencontre la propagande.

 

Chapitre 2. Propagande pendant la guerre de Cent Ans, pourquoi ?

1. Des conditions propices

2. La rupture de l’équilibre.

 

Chapitre 3. Propagande pendant la guerre de Cent Ans, comment ?

1. Trois voix pour défendre la cause du roi Édouard

2. La prédication au service de la propagande

 

Partie I : La prédication pro rege,

instrument de propagande

 

Chapitre 4. Le sermon pro rege, de la prédication à la propagande

1. Spécificités du sermon pro rege

2. La technique sermonnaire appliquée aux pro rege.

 

Chapitre 5 – Prédication et propagande, une finalité similaire ?

1. Le sermon, un moyen de communication

2. La caution ecclésiale

3. Le sermon pro rege, un media complexe

4. Quand le sermon se fait acte de propagande

 

Chapitre 6 – Le sermon pro rege, entre hérésie et orthodoxie

1. Des sermons orthodoxes ?

2. Orthodoxes, oui mais…

 

Partie II : Les prémisses

 

Chapitre 7. La prédication inaugurale du règne d’Édouard III

1. Les sermons de janvier 1327, miroirs des événements

2. La prédication à l’aune de l’histoire

3. Vox populi, vox Dei, point d’orgue de la prédication pour le roi

 

Chapitre 8. John Stratford ou la prédication d’un archevêque pour son roi

1. Le contexte historique du sermon

2. Le Pro Salute Regis, reflet de l’idéologie en vogue à l’époque

3. Les motivations du prédicateur

4. Ses choix scripturaires pour le Pro Salute Regis

5. Le Pro Salute Regis, un sermon de propagande ?

Chapitre 9. John Stratford, toujours pro rege, même dans l’adversité

1. La prédication de décembre 1340

2. John Stratford, un martyr potentiel ?

3. John Stratford, pro rege, envers et contre tout

 

Partie III: L’apogée

 

Chapitre 10. Du sac de Caen à la Croix de Saint-Paul, sermon pour une vérité déguisée

1. Des faits et un sermon perdu

2. La visite pastorale au service de la guerre

3. Les sermons in visitationibus du manuscrit d’Hereford, témoins cachés des événements

 

Chapitre 11. Le Sermo Epinicius, un chant de la victoire en pleine guerre

1. Le contexte historique du Sermo Epinicius

2. Le Sermo Epinicius, un sermon à part

3. Thomas Bradwardine, un prédicateur hors du commun.

 

Chapitre 12. Prédication et guerre, les sermons de Richard Fitzralph

1. Les pro rege de Richard Fitzralph en contexte

2. De Orate pro Invicem à Offerant Oblaciones

3. Richard Fitzralph, un propagandiste convaincu ?

 

Partie IV : La prédication pro rege au crépuscule d’un règne

 

Chapitre 13 – Le Speculum Regis Edwardi Tertii, une prédication pro rege d’un genre particulier

1. Le Speculum Regis Edwardi Tertii

2. La paternité du Speculum Regis Edwardi Tertii.

3. Le contenu du Speculum Regis Edwardi Tertii

4. La nature du Speculum Regis Edwardi Tertii

 

Chapitre 14 – Regem Honorificate, prédication pour la résurgence de la splendeur passée

1. Les conditions qui entourent le Sermon 12

2. Le Sermon 12, un sermon pro rege d’un genre particulier

3. La rhétorique scolastique au service du lexique régalien

4. Regem Honorificate, pourquoi ?

 

Chapitre 15 – Rex Tuus Venit Tibi, prédication pour la fin d’un règne et le début d’un autre

1. Particularités du sermon

2. Un autre sermon pro rege

 

Conclusion

Annexes : Éditions du Sermon 12 et du sermon Pro Salute Regis

Bibliographie thématique

Index des citations bibliques

 

Catherine Royer-Hemet enseigne la civilisation britannique à l’université du Havre. Elle est membre de The International Medieval Sermon Studies Society (IMSSS). Elle travaille sur la prédication politique dans le cadre de la guerre de Cent Ans et, après avoir exploré la première partie...

Sur le même thème

...
En savoir plus
Indisponible