Couverture du livre:

Ville et violence dans la Grande-Bretagne victorienne

(1840-1914)

ISBN : 000-2-84050-338-7
Date de publication : 06/06/2004
Format : 16 x 24 cm
Informations : ill. n. & bl.
28,00 €

Si la Grande-Bretagne a connu la première civilisation urbaine, elle a aussi été la première à être confrontée aux problèmes inhérents aux grandes agglomérations, et à la violence en particulier. La société victorienne, relativement violente, s’est pacifiée progressivement au cours du XIXe siècle. Et si la violence a reculé, ses formes aussi ont changé.


INTRODUCTION PREMIERE PARTIE : LA VILLE VICTORIENNE, FOYER DE VIOLENCE ? 1. EN QUETE DE SECURITE URBAINE (1780-1910) 2. Lïà¿à½UNDERWORLD VICTORIEN : NAISSANCE PARADOXALE Dïà¿à½UN MYTHE 3. LES COMPTES DE LA VIOLENCE DEUXIEME PARTIE : LES TRAITS DE LA VIOLENCE URBAINE 4. LA VIOLENCE INTERPERSONNELLE ET SES FORMES 5. LES LIEUX DE LA VIOLENCE : DU FOYER A Lïà¿à½APPROPRIATION DE Lïà¿à½ESPACE URBAIN 6. LA VIOLENCE : UNE AFFAIRE Dïà¿à½HOMMES, DE PROLETAIRES ET DE JEUNES ? 7. LA PERSISTANCE DES VIOLENCES COLLECTIVES TROISIEME PARTIE : LA VIOLENCE DANS LE REGARD DES AUTRES 8. DES VIOLENCES TOLEREES, CANALISEES, VOIRE VALORISEES : LE SPORT ET Lïà¿à½EDUCATION 9. LA VIOLENCE MISE EN SCENE : LA PRESSE POPULAIRE 10. VIOLENCE LEGALE ET VIOLENCE PERïà¿à½UE : VERS LA ïà¿à½ TOLERANCE ZERO ïà¿à½ ? CONCLUSION SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE INDEX

Sur le même thème