Hobbes et l’histoire du salut

Ce que le Christ fait à Léviathan

ISBN : 978-2-84050-544-0
Date de publication : 24/01/2008
Format : 16 x 24cm
Nombre de pages : 376
30,00 €

S’il s’avère, comme Thomas Hobbes ne cesse de le dire et de le redire, que le temps de la manifestation du Dieu chrétien dans l’histoire, par son Incarnation, est achevé, et ce jusqu’au moment imprévisible de la Seconde venue du Christ, s’il se trouve donc que Dieu n’est plus pour les hommes en acte de manifestation, alors la foi, qui vit dans le monde et non dans le Royaume, ne doit rien attendre de plus de l’avenir que l’institution de ce qui a déjà eu lieu : l’avenir, après Pâques et l’Ascension, n’est plus le domaine de l’inédit ; rien n’adviendra qui ne soit déjà advenu ; seule changera la modalité de ce qui doit advenir : après avoir revêtu le caractère de l’anticipation, il revêtira, à la fin des temps, celui d’une réalisation. C’est très précisément cette situation que Hobbes cherche à penser, en formant l’hypothèse d’une «démessianisation» théologique du temps. Une telle hypothèse apparaîtra - et, de fait, est apparue - comme hautement paradoxale à tous ceux qui savent de quelles relances messianiques l’histoire a pu être l’objet entre les mains de ceux-là mêmes qui se recommandaient des derniers mots de Dieu. Cette hypothèse semble pourtant seule pouvoir rendre raison de la césure qui distingue le temps pré-pascal de l’espérance du temps post-pascal de la mémoire. C’est dans une histoire «démythologisée» que doit s’inscrire le souci de l’avenir que nourrit la mémoire pascale. Or, si seule une raison devenue folle peut nier la réalité de l’avenir, c’est au contraire une preuve de rationalité que de laisser la venue passée de Dieu parmi les hommes désenchanter l’avenir. C’est cette preuve que Hobbes entend avancer, en pensant la façon dont Léviathan, lorsqu’il est chrétien, s’inscrit dans l’histoire du salut du Christianisme.


Introduction - Dieu corporel, « dieu mortel » - L'histoire du salut - Les objets de la philosophie CHAPITRE I LE TEMPS DU MARTYRE § 1. Les martyrs, les témoins du Christ Témoigner, mourir. Les « athlètes » de la foi et le « martyre héroïque » Martyrs et martyrs des martyrs : martyrs du « premier rang » et martyrs du « second rang » Le fidèle et l'hérétique. Hobbes, Naamân le Syrien et le « Nicodémisme » § 2. Le martyre et le mortalisme chrétien Le châtiment pour hérésie et le rincipe juridique de la proportionnalité des peines L'immortalité des élus et la « seconde mort » des réprouvés De la purification par les supplices à  l'empire de la loi § 3. Le martyre et la vérité Luc et Jean. Les silences bibliques de Hobbes Force d'âme, humilité, patience La vérité en souffrance CHAPITRE II « THREE TIMES ». LE CHRIST ET LE TEMPS § 1. Le Christ-Rédempteur Le sacrifice du Christ et la rémission des péchés : la critique de la doctrine de la satisfaction L'Agneau de Dieu, le bouc sacrifié et le bouc émissaire : Jésus, un « second Moïse » ? La rédemption et la double nature du Christ § 2. Le Christ-Prophète La reconfiguration de l'office de prêtre Le ministère de Jésus, la loi juive et la loi de César L'office de prophète et la double nature du Christ § 3. Le Christ-Roi Un Royaume futur, un Royaume qui ne couvre pas tous les âges Sous l'autorité du Père Le Christ de l'Ascension CHAPITRE III « IN THIS LIFE » = « IN THE MEAN TIME » : LÉVIATHAN ET L'ART DE (NE PAS) CONVERTIR § 1. Léviathan, le salut dans l'histoire ? Le « salut absolu » Histoire du salut, histoire civile et histoire ecclésiastique Le temps intermédiaire, un temps vide ? Léviathan et la démessianisation du temps § 2. Léviathan et le chemin de Damas. De la conversion L'initium salutis, l'oeuvre de Dieu La contrainte et la loi, la conversion et le conseil Rois convertis, rois convertisseurs ? Léviathan, le Royaume de la grâce et le Royaume de la gloire § 3. « Hostes Dei ». Léviathan et l'athéisme Un péché d'imprudence ou d'ignorance. L'athée, un insensé Un crime de lèse-majesté divine. L'athée, un danger public L'athée, la toute-puissance de Dieu et l'exil Conclusion Un temps qui tarde, parce que Dieu le retarde Révélation, foi et histoire Hobbes, les « métamorphoses de la Cité de Dieu » et les « Lumières radicales » Thèse n° 1 Thèse n° 2 Thèse n° 3 Bibliographie Index nominum Index des principaux textes bibliques analysés Table des abréviations

Agrégé et docteur (Prix John Jaffé 2006 de la Chancellerie des Universités de Paris), Dominique Weber est professeur de philosophie en Première Supérieure "Lettres et Sciences sociales" au Lycée Lakanal de Sceaux.

Sur le même thème

Derniers événements