Couverture du livre:

Les Sépharades en littérature

Un parcours millénaire

ISBN : 2-84050-380-8
Date de publication : 21/01/2005
Format : 16 x 24
15,00 €

En tant que foyer linguistique et culturel, l'Espagne musulmane (où ont coexisté juifs, chrétiens et musulmans) a occupé une place privilégiée dans l'imaginaire des juifs sépharades. Ainsi la littérature sépharade a été très influencée par l'environnement espagnol avant de prendre le chemin de l'exil en 1492. Et lorsqu'elle traverse les frontières, cette littérature s'enrichit encore et toujours.


Introduction, par Esther Benbassa I. Entre Sefarad et Terre d'Isra«l. Figures concurrentes du discours poétique judéo-andalou, par Ross Brann II. Littérature et société : le cas de La Célestine, par Jacqueline Ferreras III. Le "contre-discours" des nouveaux juifs. Esprit et polémique dans la littérature des Juifs sépharades d'Amsterdam, par Harm den Boer IV. Le débat sur le judaïsme sépharade dans la littérature judéo-allemande du XIXe siècle, par Carsten Schapkow V. "La vie moderne" dans le roman sépharade du XXe siècle, par Amelia Barq'n VI. Les feuilletons dans le Journal de Salonique, par Hélène Guillon VII. Elias Canetti : Séphardité et conscience de soi, une "Reconquista" tardive, par Éric Leroy du Cardonnoy VIII. L'identité sépharade d'Albert Cohen, par Clara Lévy IX. Des vies sous les cendres. Apologie du judezmo et représentation de la Shoah dans la littérature judéo-espagnole, par Michael Studemund-Halévy X. "Dans l'arrière cour du monde", Réflexions sur les liens entre Dan Pagis et Samuel Ha-Nagid, par Masha Itzhaki

Intellectuelle française, Esther Benbassa est aussi universitaire. Après avoir été directrice de recherche au CNRS (1989-2000), elle est aujourd’hui directrice d'études à l’EPHE où elle occupe la chaire d'histoire du judaïsme moderne et contemporain.

Sur le même thème