Le manuscrit littéraire à la Renaissance
ISBN : 979-10-231-0678-7
Date de publication : 15/04/2021
Format : 16 x 24 cm
Nombre de pages : 350 p.
25,00 €

Parallèlement à la diffusion de la littérature au moyen du livre imprimé, le manuscrit continue de jouer un rôle important dans la création et la vie littéraires du XVIe siècle français. Il est rarement conservé une fois qu’une œuvre est imprimée, mais le support manuscrit, quand il subsiste (que l’œuvre ait été publiée ou non), éclaire l’élaboration des œuvres, leur diffusion et leur histoire éditoriale. Il est en effet souvent significatif de la sociologie des auteurs et des milieux littéraires – rôle des secrétaires, circulation manuscrite et sociabilité littéraire des milieux, œuvres collectives –, et il contribue à l’histoire de l’écriture et du livre imprimé ainsi qu’à celle des idées et de la censure.

Ce volume met en valeur, sur ces différents plans, les apports, pour l’histoire littéraire et pour la poétique des textes, du statut et du rôle du texte manuscrit dans la littérature française au cours d’un long XVIe siècle. Il privilégie les contributions significatives par leur caractère méthodologique, leur dimension interdisciplinaire et le statut exemplaire des cas retenus.

Frank Lestringant, Manuscrits littéraires mobiles
Cynthia J. Brown, Le statut du manuscrit dans le projet éditorial des œuvres de Pierre Gringore. Une nouvelle découverte
Nathalie Dauvois, Jean Bouchet et le manuscrit
Louise Amazan, Lecteur, compilateur, auteur : Nicolas de Troyes et le second volume du Grant Parangon de nouvelles nouvelles (1536)
Richard Cooper, Les manuscrits littéraires de Marguerite de Navarre
Marc H. Smith, Le « Portefeuille de François Ier » à la lumière d’un nouveau manuscrit royal
Isabelle Garnier, Les corrections de l’unique manuscrit du Dialogue de Marguerite de Navarre, témoins des résistances à l’innovation religieuse et poétique
Daniel Fliege, Le manuscrit 3525 de la Nationalbibliothek de Vienne : un recueil de poésies composé par Marguerite de Navarre pour Claude de Savoie ?
Guillaume Berthon & Jérémie Bichüe, Le manuscrit poétique, de l’exercice à l’œuvre : le cas du manuscrit Français 4967 de la BnF
Vanessa Oberliessen, Les Sibylles dans les manuscrits de la Renaissance :
tradition médiévale et contamination humaniste
Jean-Raymond Fanlo,  Les leçons des manuscrits d’Agrippa d’Aubigné
Max Engammare, Du livre au manuscrit.
Théodore de Bèze corrigeant une dernière fois ses Poemata (1599-1605)
Paul-Victor Desarbres, « Enfiler tout d’un train » : l’accumulation de manuscrits dans l’écriture des commentaires imprimés de Blaise de Vigenère
François Rouget, Marguerite de Valois et le manuscrit inédit des Belgicques Amours du sieur d’Éplimarre
Lisa Pochmalicki, L’Extrême-Orient dans la cartographie manuscrite de la Renaissance
Anne-Sophie De Franceschi, Le voyage de Vincent Le Blanc en Italie et jusqu’en Terre sainte, 1579. L’ambition de la littérature
Bruna Conconi, Les fantômes de la Bibliothèque : livres « non imprimés » ou « non encore imprimés » dans les répertoires de La Croix du Maine et de Du Verdier
Louise Amazan, Offrir et dédicacer : présentation de la BnF en salle Van Praet
(Réserve de livres rares)
Sylvie Lefèvre,  Conclusions


Index des noms propres et des titres anonymes
Index des fonds manuscrits

Frank Lestringant est professeur de littérature de la Renaissance à l’université Paris-Sorbonne. Il est docteur honoris causa de l’Université de Genève (2015). Spécialiste des voyages au Nouveau Monde au XVIe siècle et de la littérature des guerres de Religion, il a publié une trentaine de...

Sur le même thème

Derniers événements