L’emphase

copia ou brevitas (XVIe-XVIIe siècles)

ISBN : 978-2-84050-723-9
Date de publication : 21/10/2010
Format : 145x210
Nombre de pages : 184
18,00 €

Au cœur des disciplines linguistiques – syntaxe, pragmatique, rhétorique et stylistique –, l’emphase ne fait pourtant l’objet d’aucune étude de synthèse dans le paysage critique actuel. Plusieurs spécialistes se confrontent ici aux principales zones d’ombre d’un phénomène protéiforme.

Après une mise en perspective théorique des différentes acceptions de l’emphase, ce volume décline une série d’études de cas sur un corpus de textes des xvie et xviie siècles. Il se propose de trouver une cohérence aux effets emphatiques à partir d’un apparent paradoxe : une même notion peut-elle recouvrir indifféremment des procédés relevant de l’amplification et du resserrement ? En d’autres termes, comment articuler copia et brevitas autour d’une même portée pragmatique ? Les analyses croisées révèlent finalement que loin de s’opposer, ces deux entrées sont solidairement constitutives d’une écriture de l’éclat virtuose.

La mise au point bibliographique en fin de volume rassemble les instruments de travail indispensables à toute réflexion sur la notion. Les hypothèses formulées ici pourront servir de base à des enquêtes sur les acceptions ultérieures du terme emphase.


Sur le même thème