Le Sens, le sensible, le réel

Essais de sémiotique appliquée

ISBN : 979-10-231-0632-9
Date de publication : 02/09/2019
Format : 16 x 24 cm
Nombre de pages : 588
Informations : avec la collaboration de Denis Bertrand, Jean-François Bordron, Veronica Estay Stange et Maria Giulia Dondero
34,00 €

Le sens, le sensible, le réel est le résultat de plusieurs rencontres de chercheurs qui se sont déroulées à l’abbaye de Royaumont, avec l’objectif de faire le point sur l’évolution de la pratique sémiotique, depuis la disparition du fondateur de l’École sémiotique de Paris, A. J. Greimas. Sa fameuse Sémantique structurale (1966) avait, d’emblée, fixé des règles qui avaient bouleversé l’approche des significations, jusqu’alors cantonnée au domaine verbal : « C’est en connaissance de cause que nous proposons de considérer la perception comme le lieu non-linguistique où se situe l’appréhension de la signification. » La sémiotique « se reconnaît ouvertement comme une tentative de description du monde des qualités sensibles ».

Plusieurs des premiers continuateurs de cette aventure fondatrice se sont associés à de jeunes chercheurs pour proposer ces « Essais de sémiotique appliquée » qui constituent la pointe avancée de la sémiotique post-structurale. Ils concernent de nombreux domaines du sensible, naturelsou culturels(de la musique à la biologie)et demeurent cependant unifiés par la théorie puissante développée par l’École de Paris. 

On sera toutefois surpris d’observer comment, sous l’emprise du sensible, l’expression de ces travaux – rigoureusement fidèles à la théorie d’ensemble sans prétendre à des vues définitives – se fait limpide et sensuelle, loin des arides calculs de la sémiotique narrative.

Préambule, par Anne Hénault

Introduction, par Jean-François Bordron & Denis Bertrand

 

PREMIÈRE PARTIE 

THÉORIE : HISTOIRE DES DOMAINES 

 

John R. Searle 

La Conscience

 

Jean Petitot

La non-généricité comme méthode de composition à la Renaissance 

 

David Piotrowski 

L’intelligibilité phénoménologique du signe : la preuve par la N400 

 

Anne Hénault

Henri-Cartier-Bresson (HCB) : non-généricité et expressivité plastique 

 

Manar Hammad 

Perspective archéosémiotique sur Palmyre 

 

Ivan Darrault-Harris

La psychosémiotique : un vœu pieux de Greimas 

 

DEUXIÈME PARTIE

LE SENSIBLE : FIGURATIVITÉ ET PERCEPTION 

 

Claude Zilberberg 

L’hypothèse tensive : point de vue ou théorie ? 

 

Jacques Fontanille

Corps communicant et corps signifiant 

 

Anne Beyaert-Geslin 

La tasse, le mug, le bol : petite histoire du temps domestiqué 

 

Jean-François Bordron 

Sémiotique, perception et multimodalité 

 

Pierre Boudon

Sens, sensible, symbolique 

 

Audrey Moutat 

Perception et signification : pour une problématisation de la sémiose perspective 

 

Verónica Estay Stange 

« Là partout dans l’atmosphère » : rythme et signification infra-iconique 

 

Denis Bertrand 

Semi-symbolisme et efficacité symbolique 

 

 

TROISIÈME PARIS

LE RÉEL : PRATIQUES, OBJETS MÉDIAS 

 

Bernard Pottier 

La figuration des mécanismes sémantiques 

 

Herman Parret

L’œuvre de main : pour une sémiotique haptologique 

 

Marie Colas-Blaise 

L’énonciation comme pratique : contexte et médiations 

 

Diana Luz Pessoa de Barros 

Le sens de la gestualité 

 

Anne Croll 

Sémiotique et thérapeutique dans les troubles du langage : le cas du bégaiement 

 

Odile Le Guern 

Apprentissage de la texture par le récit et du récit par la texture. Analyse d’un livre tactile 

 

Maria Giulia Dondero 

L’analyse des archives visuelles par l’image. La sémiotique face à la « Media Visualization » de Lev Manovich


 

Giulia Ceriani 

Régimes de visibilité, croyance et trompe-l'œil : haute définition (HDTV) et
basse définition (LDTV) dans la représentation médiale


 

Érik Bertin 

Société de la communication et société digitale : quelques jalons sémiotiques 

 

QUATRIÈME PARTIE

LE SENS : À LA CROISÉE DES DISCIPLINES 

 

Per Aage Brandt 

From Linguistics to Semiotics: Hjelmslev’s Fortunate Error 

 

Alessandro Zinna 

Hjelmslev et les apories de la « forme » 

 

Waldir Beividas 

Sémiotique du vécu (l’affect) : phénoménologie ou sémiologie ? 

 

Francesco Marsciani

Éléments pour une théorie de l’image 

 

Jean-Pierre Desclés

Parcours sémiotiques quasi topologiques 

 

Denis Vernant 

Sémiotique et approche actionnelle du langage 

 

José María Paz Gago 

Husserl, Peirce et la sémiotique actuelle. Les fondements phénoménologiquesde la sémiotique créative


 

Yves-Marie Visetti 

Motifs et imagination sémiolinguistique 

 

Raymond Pictet

Sémiologie et théorie de l’évolution 

Anne Hénault est spécialiste des sciences du langage, professeur émérite à Sorbonne Université et vice-présidente de l’Association internationale de sémiotique. Elle travaille sur l’épistémologie de la sémiotique et a publié Les Enjeux de la sémiotique (2012), Histoire de la...

Sur le même thème