Europe

Crise et critique

ISBN : 978-2-84050-972-1
Date de publication : 23/01/2015
Format : 145x210
Nombre de pages : 328
18,00 €
Disponible

L’Europe était dans l’œil du cyclone, et les économistes faisaient à la fois l’objet de toutes les suspicions et de toutes les espérances. Mais pour autant qu’elle empruntât des formes économiques et financières et connût de lourdes retombées sociales, il était devenu évident que cette crise était aussi une crise politique, une crise institutionnelle, une crise de sens et de légitimité. Le projet européen semblait privé de telos. La solidarité manquait à l’appel. L’identité commune ne parvenait pas à se construire. La citoyenneté se nichait dans les interstices de l’administration locale. La démocratie était exsangue. Les technocrates prenaient – seuls – les paris les plus périlleux.

C’est une chaire de philosophie, une chaire unique en Europe : la chaire de Philosophie de l’Europe de l’université de Nantes, qui a réuni en deux temps, sur trois journées, des économistes, des politistes, des juristes, des philosophes et des parlementaires afin de réfléchir conjointement à la plurivocité de la crise européenne et tâcher de bâtir ensemble des propositions de sortie de crise lesquelles, en aucun cas, ne prétendent se tenir au bout du chemin ni délivrer assez de vérité pour clore le débat sur les causes ou sur les devenirs possibles.

Car au contraire, outre la vertu du croisement des modes de lecture, outre l’affirmation de connexions et de distinctions auxquelles on était peu accoutumé (entre citoyenneté et nationalité, entre peuple et nation, entre souveraineté et autorité…), ce que ces échanges ont donné à entendre, c’est la fécondité de la crise du point de vue de la pensée critique, c’est l’étroite relation qui noue, en son principe, la crise à la critique.

Voici qui nous interdit de concevoir l’issue autrement que comme un « acheminement contingent vers l’idéal », quand bien-même il pourrait au fond surtout s’agir de renouer avec les fondements de l’humanisme européen exprimés en un désir de monde (cosmos) et d’égalité (polis).

INTRODUCTION

Marie AUFFRAY-SEGUETTE, Arnauld LECLERC,

Crise en Europe, crise de l’Europe

Jean-Marc FERRY,

De la crise en général et de la crise européenne

I. Crise économique

Alain LIPIETZ,

La trop évitable crise européenne

Christophe RAMAUX,

Anatomie de la crise européenne

Bruno PALIER,

Construire un avenir de qualité pour toutes et tous

Jean-Luc GREAU,

Quelles réformes monétaires, financières, économiques pour l’Europe en

crise ?

Dany LANG,

Le traité sur le Stabilité, la Coordination et la Gouvernance : un élément

du problème européen

II. Crise politique

Daniel COHN BENDIT,

Discours à l’occasion de la cérémonie d’octroi du titre de doctor honoris

causa de l’université d’Athènes, le 9 février 2012

Alain LAQUIEZE,

Crise de l’Euro, crise de l’Europe politique

Philippe HERZOG,

Une nouvelle perspective fédérale pour l’Europe

Francis CHENEVAL,

L’Euro et l’Europe cosmopolitique : logiques contrariées ?

Nicolas LEVRAT,

La crise d’adolescence de l’Europe institutionnelle

III. Crise de sens du projet européen

Janie PELABAY,

Identifier l’Europe ? Un retour critique sur la quête d’européanité

Justine LACROIX,

La citoyenneté des droits et la crise de l’Europe

Etienne TASSIN,

Les limites de l’Europe cosmopolitique

Emmanuelle DANBLON,

Sur une fonction de la rhétorique en temps de crise : le cas européen

CONCLUSION

Jean-Marc FERRY,

De l’économie à la chrématistique… et retour

BIBLIOGRAPHIE

INDEX

NOTICES DES AUTEURS

Lire un extrait

 

Jean-Marc Ferry est professeur de philosophie politique, titulaire de la Chaire de philosophie de l’Europe de l’université de Nantes, professeur honoraire en science politique et philosophie morale à l’université libre de Bruxelles, directeur du Centre de théorie politique, docteur ...

dirige le Master 2 Science Politique de l’Europe à la Faculté de Droit et des Sciences politiques de Nantes. Ses travaux portent sur la théorie de la démocratie, notamment sur les oeuvres de John Rawls et de Jürgen Habermas. Il a publié en codirection avec François Hourmant Les...

collabore à la chaire de Philosophie de l’Europe de Nantes. Diplômée en sociologie, ethnologie, sciences du langage et philosophie, elle a une expérience de praticienne de la ville orientée vers le développement de la participation citoyenne. Depuis sa thèse de doctorat soutenue en 2008 à l’...

Sur le même thème