La dispute du fatalisme en France

1730-1760

ISBN : 978-2-84050-377-8
Date de publication : 02/11/2004
Format : 14x21
Nombre de pages : 756
0,00 €

Alessandro Zanconato, reconstruit historiquement la dispute sur le fatalisme qui a marqué la France entre 1730 et 1760, suite à la publication de l’Essay on Man, poème d’Alexander Pope. Traduit pour la première fois en 1736, ce poème fut à l’origine d’un vaste et passionnant débat philosophique et religieux, impliquant le milieu de l’apologétique française et de célèbres représentants de la culture anglophile en France (Silhouette, Du Resnel, Serré de Rieux). Refusé par les défenseurs de la foi chrétienne, les jansénistes et les catholiques, accueilli comme le champion de la religion naturelle traduite en vers par les Philosophes (Voltaire, Rousseau, Morelly, Robinet), Pope sut catalyser, autour de son portrait de poète, philosophe et visionnaire, les anxiétés et les espoirs d’une génération intellectuelle à la recherche d’une religion délivrée de tout ritualisme et de superstition. De plus, son poème engendra des débats acharnés au sujet de nombreux thèmes, tels que la liberté humaine face au déterminisme cosmique, le sens du mal dans un monde gouverné par une harmonie omniprésente, ou la condition de l’homme suspendu entre le tout et le néant. Optimisme-pessimisme, liberté-nécessité, mal particulier-bien universel, sont les binômes récurrents d’une dispute qui reste dans les consciences à près de trois siècles de distance.


Sur le même thème