Penser politiquement le monde
ISBN : 979-10-231-0788-3
Rayon : Géographie
Collections : Géographie
Date de publication : 06/06/2024
Format : 16 x 24 cm
Nombre de pages : 360
22,00 €

Où peut-on se tourner pour comprendre un monde où les tensions internationales se multiplient et où le populisme ronge les plus solides démocraties ? Les travaux de géopolitique critique ne seront d’aucun secours. Conçus pour dénoncer les hypocrisies des démocraties libérales d’il y a quarante ou cinquante ans, ils sont désarmés face à la montée de la violence et des fake news.

Pour éclairer un monde secoué de tensions et où les haines se propagent de plus en plus, il faut retourner aux fondements de l’analyse politique, à la diversité des formes que prend le pouvoir, à la manière dont il est affecté par l’éloignement et à ce qui lui permet de rassembler les hommes. Qu’est-ce qui faisait la puissance de l’État westphalien et de son système international de négociations paritaires ? Qu’est-ce qui les mine aujourd’hui et incite un nombre croissant de pays à recourir à la force brutale, plutôt qu’à la négociation et à l’échange ? Dans le déclenchement des conflits actuels, quelle est la part des arsenaux nucléaires, des formes nouvelles de la guerre et des systèmes idéologiques ou religieux figés ?

Aboutissement d’une réflexion entamée en 1978 dans Espace et Pouvoir, cet essai s’appuie sur les fondamentaux de l’analyse politique pour offrir une interprétation lucide des drames du monde actuel.

Avant-propos

Introduction

 

Première partie - Les approches classiques et critiques : une évaluation

 

I - Le succès paradoxal du paradigme ratzélien

Un succès lié à la conception initiale de la géopolitique

Des géopolitiques inavouées

II - La renaissance de la géographie politique, années 1970 et 1980

La fin d’un tabou

Une nouvelle génération de travaux

De la géographie politique de l’État à celle des formes de pouvoir

III - La genèse de la géopolitique critique

De nouveaux questionnements

Poststructuralisme et géopolitique

IV - Les apports de la géopolitique critique

Un champ élargi

La critique des géopolitiques impérialistes

L’étude des frontières

Géopolitique critique, géo-économie et géographie culturelle globale

Autres pistes

 

Deuxième partie - Les processus politiques : retour aux fondamentaux

 

V - Espace et pouvoir

Trois familles d’approches

Les interactions sociales et le pouvoir

L’architecture spatiale de la vie de relation

VI - Formes et caractéristiques du pouvoir 

Les formes du pouvoir : potestas, recours à la force et pouvoir pur

Les formes de pouvoir : la domination

Le rôle des imaginaires

Les formes de pouvoir : l’auctoritas

Une ontologie du pouvoir

VII - De la bande à l’État

Les trois composantes des systèmes politiques

Les jeux de la force

Le jeu des représentations

Les jeux de l’économie

La complexité des relations de l’économique et du politique

L’apport de Jean-René Trochet

Les premières formes de l’État

VIII - Les relations internationales

L’organisation précoce des relations internationales

Information, imaginaire et relations internationales

La guerre

Scène internationale et systèmes diplomatiques

Troisième partie : L’utopie occidentale et le monde : un exemple

IX - Invention et destin de l’État westphalien

La mise en place des infrastructures de l’État moderne

Vie intellectuelle et souveraineté

Théorie et pratique de l’État westphalien

Les trois variantes de l’État westphalien

Le fonctionnement de l’État westphalien

X - La formation de la scène politique mondiale, xve-xviiie siècle

Les formes des contacts

Les facteurs d’évolution de l’emprise européenne sur le monde

Libéralisme économique et relations internationales

Le système diplomatique westphalien et les autres

XI - La scène internationale et l’État libéral

L’impact de la première révolution industrielle

L’évolution du reste du monde

La seconde phase de la révolution industrielle

La dimension culturelle de la seconde révolution industrielle

XII - L’Occident se déchire

La première guerre mondiale : un désastre mal réparé

La seconde guerre mondiale et la reconstruction du monde

La décolonisation

Dynamiques socioéconomiques

Les transformations de l’État-nation libéral

Dissuasion nucléaire et relations internationales

XIII - Un monde globalisé

Une sphère économique plus indépendante

Représentations et imaginaires dans le monde occidental

Représentations et imaginaires politiques dans le reste du monde

Les relations internationales

Les leçons d’une crise

 

Conclusion

Bibliographie

Professeur émérite de géographie de la faculté des lettres de Sorbonne Université, Paul Claval est un spécialiste et théoricien de la géographie culturelle. Il explore depuis 70 ans l’histoire de la pensée géographique et ses fondements épistémologiques.

Sur le même thème

Derniers événements