L'engagement des Américains dans la guerre

1917-1918

979-10-231-0666-4
Nouveautés
ISBN : 979-10-231-0666-4
Date de publication : 25/08/2020
Format : 16 x 24 cm
Nombre de pages : 600
Informations : 111 illustrations
25,00 €

« La Fayette, nous voilà ! » s’exclame le lieutenant-colonel Stanton au cimetière Picpus à Paris, le 4 juillet 1917. L’aide de camp du général Pershing renoue, à cet instant, avec l’histoire franco-américaine du XVIIIe siècle.

Par une prouesse logistique sans pareille dans l’histoire navale, la marine américaine a acheminé à travers l’océan Atlantique, en 1917-1918, plus de deux millions d’hommes qui sont allés faire la guerre en Europe. Dans le même temps, elle a pris une part active à la guerre navale : blocus, guerre sous-marine, convois. Pour les jeunes Américains, la première expérience du feu fait découvrir la guerre moderne.

Marqué par la diversité ethnique et culturelle de ses hommes, par l’inexpérience de ses officiers, par sa faiblesse logistique et équipé en matériel notamment français, ce corps expéditionnaire n’a véritablement été engagé qu’en 1918. À la fin de la Grande Guerre, il y a plus de 116 000 morts américains dont 53 400 soldats tombés au feu, soit huit cents par jour, avec des taux de pertes avoisinant ceux des combattants alliés.

Pour les soldats américains blancs comme noirs, la Grande Guerre est d’abord un formidable apprentissage des savoirs militaires et une expérience de la guerre marquante pour la génération des Patton, Marshall ou Mac Arthur. Former et transporter, endivisionner et engager au feu des centaines de milliers d’hommes constitue un épisode central de l’expérience militaire des États-Unis dans une coalition alliée. Entrés dans la guerre en avril 1917 comme puissance navale à part entière, les États-Unis ont forgé un outil militaire complet : naval, terrestre, aérien un an et demi plus tard.

En 1917-1918, la « nation indispensable » entre de plain-pied dans le XXe siècle.

Avant-propos
Bernard de Montferrand

Introduction
Olivier Forcade

 

Première partie
Comment les Américains sont-ils entrés dans la guerre et l'ont-ils menée?

Wilson et les États-Unis, de la paix la guerre
Clotilde Druelle-Korn

Les États-Unis, la France et la Grande Guerre
Michael Neiberg

Londres & Washington. Les relations anglo-américaines pendant la première guerre mondiale
Hew Strachan

Les Alliés, Washington et le blocus des Empires centraux
Olivier Forcade

Comment les Allemands voyaient-ils les Américains ?
Gerd Krumeich

Le front intérieur états-unien et les combats du futur. Cinquième colonne, terrorisme allemand, propagande de masse et État policier
François David

 

Deuxième partie
Comment les Américians ont-ils envoyé en France des forces considérables?

« Vous êtes dans l’armée, maintenant » : les soldats américains se préparent à la guerre
Jennifer D. Keene

Armer les Américains et les amener au combat : avril 1917 – novembre 1918
François Cochet

Josephus Daniels, Franklin D. Roosevelt et le transport du corps expéditionnaire états-unien vers l’Europe
Dennis Conrad

Les convois dans l’Atlantique : le lien vital
Paul G. Halpern

Le contre-amiral Henry B. Wilson et la marine des États-Unis en France (1917-1919)
John B. Hattendorf

 

Troisième partie
Comment les Américains ont-ils appris et conçu la guerre moderne aux côtés des Français?

L’US Navy et la Grande Guerre. Entrer en guerre, apprendre des Alliés, tirer les leçons du conflit

Tristan Lecoq

Brest, ville américaine. Impact économique de la présence états-unienne avant la liquidation des stocks
Jean-Marie Kowalski

Du port au front, l’acheminement des troupes et du matériel
Charles-Philippe de VergennesGeorge S. Patton, Jr. La formation et la mise à l’épreuve du Corps Blindé américain dans la Grande Guerre
Nathan C. Jones


« Circuits of Victory » : l’entreprise Bell et l’engagement du Signal Corps en France
Richard R. John & Léonard Laborie

La télégraphie sans fil et les premiers développements de l’électronique : les ingénieurs français et américains entre alliance et concurrence face au premier conflit mondial
Pascal Griset

 

Quatrième partie
Les opérations, les combattants, les armées

« Née pendant la bataille ». Les origines de l’American Air Power et de l’U.S. Air Force contemporaine
Chuck Dush

George Patton Jr. La formation et la mise à l'épreuve du corps blindé américain dans la Grande Guerre
Nathan C. Jones

Le Bois de Belleau et la seconde bataille de la Marne
Edward G. Lengel

Saint-Mihiel, septembre 1918 : naissance de la bataille américaine moderne
Mark E. Grotelueschen

La constitution de l’armée américaine en France (1917-1918)
Robert A. Doughty

La sous-estimation de l’ennemi. L’opinion des Allemands sur la valeur de l’US Army pendant la Grande Guerre
David T. Zabecki

Vivre, aimer et combattre avec les Français (1917-1918)
Robert A. Doughty

 

Conclusions
Georges-Henri Soutou

Olivier Forcade est professeur d’Histoire contemporaine des relations internationales à Sorbonne Université. Ses travaux portent sur l'Histoire du XXe et du XXIe siècle: l'Histoire du système international, des blocus et des embargos du XVIIIe au XXIe ...

Olivier Chaline, né en 1964, ancien élève de l’ENS, cacique d'agrégation d'histoire en 1987, devenu maître de conférences à l’ENS, puis professeur à l’université de Rennes II-Haute-Bretagne avant d'enseigner à la faculté des Lettres de Sorbonne Université. Directeur du Laboratoire d’histoire et...

Sur le même thème