Couverture du livre:

Contrechamps tragiques

ISBN : 2-84050-339-5
Date de publication : 09/09/2004
Format : 16 x 24
24,00 €

La « tonalité tragique » qui baigne de nombreux textes antillais du deuxième XXe siècle ne se laisse pas réduire aux formes classiques du genre. L'engrenage implacable qui mène un héros à  sa chute est ici remplacé par une latence mortifère, par une inquiétude originelle : la Catastrophe finale est renversée en un Désastre originel.

Introduction : De l'intuition tragique au tragème PREMIERE PARTIE : LE BASCULEMENT DU MODELE TRADITIONNEL VERS DE NOUVELLES CONDITIONS DE PRODUCTION ET DE RECEPTION DU TRAGIQUE AUX ANTILLES 1) CONSTITUTION D'UN NOUVEL HEROà¿SME Chapitre 1 : Statut et stature du héros : entre épique, mythique et tragique "La tragédie, c'est les rois"? Réorientation des lignes de force : du parcours d'un seul à  l'aventure collective Mythe, épopée, tragédie : quand les "méchants" revendiquent Le héros césairien, canon générique Chapitre 2 : Grandeur du Refus Refus et rébellion comme mode d'existence Le refus du compromis Chapitre 3 : Les formes de l'adversité, de l'autre à  soi L'intériorisation du conflit tragique Suicide et pulsion de mort, "la liberté ou la mort !" 2) PENSER L'ORIGINE : MEMOIRE, HISTOIRE, OUBLI Chapitre 4 : L'Histoire et les histoires Colonies et formes empruntées de la mémoire historique Comment se doter d'un discours historique autonome ? De l'Histoire aux histoires Questions génériques : livre d'histoire ou roman historique ? Le cas de Rapha«l Confiant : le refus du tragique Le contournement de l'héroïsme historique : André et Simone Schwarz-Bart L'Histoire, la lutte et la "meilleure mort possible" : les facettes d'un tragique antillais Chapitre 5 : La question de l'origine : mémoire et amnésie De l'Homme à  l'homme "Lancinement orphelin" et destin métis "Rire blanc", "vrai, vrai rire de négresse" et rire du métis Le manque de fondation et l'amnésie DEUXIEME PARTIE : INTRANQUILLITE ET LATENCE : FONDEMENTS D'UN TRAGIQUE ANTILLAIS 1) IMPOSSIBLE ET INDISPENSABLE FONDATION Chapitre 6 : Un renversement de perspective "L'Effort ardu vers la terre" ïà¿à½tre-pour-la-mort et être-pour-la-Cale Chapitre 7 : Drive et "décharge", le vain tremblement tragique Chapitre 8 : La dislocation du temps La mise en crise de l'idée de temporalité La pensée du désastre 2) UNE ENONCIATION FRAGILISEE ET EXHIBEE Chapitre 09 : Silence et cri comme paradigmes énonciatifs Ainsi se tais(ai)ent les Antilles... Affirmer co»te que co»te l'audace et la grandeur de l'extrême fragilité Chapitre 10 : De "je" au "nous", l'instance d'énonciation en question Le plein et le creux : la déréalisation du "je" La "fleur inouïe du "je" " "Je" multiple et relatif La (mise en) scène de la narration Le rêve d'une énonciation collective Les freins à  une conscience collective La "formule" du nous 3) UNE ESTHETIQUE DE L'INTRANQUILLITE Chapitre 11 : "quelque chose là -derrière" Chapitre 12 : L'espace d'un figement Haïti et le reste du monde Haïti sur scène, "image [...] et contre-épreuve d'un espace réel" L'espace comme enjeu symbolique et axiologique Chapitre 13 : Le travail de la scène : entre permanence et surgissement, concentration et expansion L'espace scénique, du "pays réel" au lieu symbolique Une scène plastique, vicaire du sens de la pièce Chapitre 14 : Le paysage Paysage et nationalité Quand sous l'arbre quelque chose tremble Signe, signal, symbole "Éviter le piège du figuratif stérile" L'effluve préférée à  la sculpture Intranquillité plutà´t que transcendance CONCLUSION Le reflet du tragique antique dans le tragique antillais Les nouvelles formes du conflit Le tragique de la latence BIBLIOGRAPHIE SOMMAIRE I) Corpus primaire II) Corpus secondaire A) Littérature antillaise a) Ouvrages collectifs b) Ouvrages individuels c) Articles B) Antilles C) Tragique et Tragédie INDEX

Sur le même thème