Couverture du livre:

Les rêveries du promeneur solitaire

suivies des "Lettres à Malesherbes" et d'un choix de textes sur la Rêverie

ISBN : 2-84050-280-1
Date de publication : 09/09/2003
17,00 €

"Pour bien remplir le titre de ce recueil je l'aurais d» commencer il y a soixante ans", lit-on sur une des cartes à  jouer où Rousseau a noté les premières ébauches des Rêveries du promeneur solitaire, "car ma vie entière n'a guère été qu'une longue rêverie divisée en chapitres par mes promenades de chaque jour ?" Toute sa vie se place ainsi sous le signe d'une rêverie qui s'organise en chapitres et conduit inéluctablement à  l'écriture. Le mouvement aboutissant à  cette triple identité vivre/rêver/écrire procède d'une évolution personnelle qui mène Rousseau d'une écriture de la confession et de la révélation de soi à  une écriture de l'exploration et de la connaissance de soi. Rousseau se forge un mythe personnel qui fait de la rêverie le lieu d'une liberté heureuse, d'une jouissance dans la détente.
Cette nouvelle édition annotée des Rêveries réunit un ensemble de documents permettant au lecteur de mieux les situer et les comprendre : les Lettres à  Malesherbes, des extraits pertinents des Confessions et des dialogues (Rousseau juge de Jean-Jacques), les notes de Rousseau sur des cartes à  jouer, une description de Rousseau dans ses dernières années par Bernardin de Saint-Pierre. Un grand plan de Paris (1777) sous forme de dépliant aidera à  suivre les déplacements de Rousseau dans Paris et ses alentours.

Sur le même thème