D’Héracléopolis à Hermopolis

La Moyenne Égypte durant la Troisième Période intermédiaire (XXIe-XXIVe dynasties)

ISBN : 978-2-84050-976-9
Date de publication : 14/04/2015
Format : 21 x 28
Nombre de pages : 450
Informations : Richement illustré
59,00 €

L’ouvrage traite de la région centrale de la vallée du Nil, la Moyenne Égypte, durant la Troisième Période intermédiaire (XXIe-XXIVe dynasties) qui marque le début du Ier millénaire avant notre ère.

Après la guerre civile qui a précipité la fin de l’empire des Ramsès, deux pôles politiques, économiques et religieux se dégagent, l’un dans le Delta, à Tanis, où sont installés les rois des XXIe puis XXIIe dynasties, l’autre en Haute Égypte, à Thèbes, fief du grand prêtre d’Amon dont la sujétion au roi n’est bien souvent que nominale. Cette division du territoire entraîne des tensions entre Haute et Basse Égypte, qui se manifestent notamment par la fortification et la militarisation de la zone frontière que constitue la Moyenne Égypte. Deux villes de cette région, Héracléopolis et Hermopolis, prennent alors une importance si considérable qu’elles finissent par être chacune la capitale d’un roitelet local. L’ouvrage cherche à préciser la place et le rôle de ces deux villes et de leur région entre la chute de Ramsès et la conquête de l’Égypte par les rois kouchites de la XXVe dynastie.

La première partie est dédiée à l’analyse détaillée des monuments royaux et privés qui nous sont parvenus, et qui permettent de mieux appréhender le rôle de la Moyenne Égypte dans l’histoire de la Troisième Période intermédiaire. Dispersés entre de très nombreux musées et collections particulières, ces monuments, rassemblés pour la première fois et parfois inédits, sont analysés aussi bien du point de vue de leurs inscriptions que de leur destination et de leur style.

La deuxième partie est dédiée à la synthèse historique : s’appuyant sur les données les plus récentes, elle replace les informations historiques tirées de l’étude des monuments dans l’histoire de la période en s’intéressant spécifiquement au rôle politique prêté à la partie centrale de la vallée du Nil et à ses deux métropoles, Héracléopolis et Hermopolis. Diverses problématiques actuellement au cœur des recherches égyptologiques sur la Troisième Période intermédiaire y sont abordées.

L’ouvrage présente enfin un important apparat critique (bibliographie multilingue la plus récente et nombreux index) et de nombreuses photographies de monuments égyptiens qui en font un ouvrage utile à la fois pour le spécialiste et pour l’amateur qui cherche à se documenter sur une période encore trop difficile d’accès pour le lectorat francophone.

Préface

 

Introduction

 

Repères chronologiques

 

Partie I : Catalogue des monuments

 

Partie II : Synthèse historique

 

Conclusion

 

Annexes

 

Bibliographie

 

Index des monuments du catalogue

 

Index des toponymes

 

Index des rois

 

Index des divinités

 

Index des personnages

 

Index des titres

 

Index des textes cités

Raphaële Meffre est docteur en égyptologie de l’université Paris-Sorbonne. Elle a contribué à diverses revues spécialisées et a récemment pris part à la réalisation de l’exposition « Le crépuscule des pharaons. Chefs-d’œuvre des dernières dynasties égyptiennes ». Elle a été lauréate du...

Sur le même thème