L'Or dans la boue

Leibniz et les philosophies antiques et médiévales

ISBN : 979-10-231-0668-8
Date de publication : 14/10/2021
Format : 14,5 x 21 cm
Nombre de pages : 400
25,00 €

L’un des traits caractéristiques de Leibniz est son rapport, positif, érudit et essentiel à toute la tradition philosophique antérieure. Le recours aux auteurs et aux thèses du passé est d’autant plus frappant chez lui que la plupart de ses contemporains, à commencer par Descartes, prétendent inaugurer leur propre pensée dans le refus et l’ignorance de la tradition philosophique. Le rapport qu’il assume à celle-ci peut s’entendre par analogie avec les parties célèbres où les joueurs d’échec apprennent leur art : un bon joueur, instruit de l'histoire des échecs, reconnaît aux premiers coups l’ouverture choisie par son adversaire, identifie aussitôt la tactique qu'il va suivre, et anticipe la fin de partie qu'il va tenter de mettre en place ; il s’épargne ainsi supputations et hypothèses, parce qu'il reconnaît les situations exemplaires déjà affrontées par les grands maîtres. Se trouvent ici non seulement restitué ce que Leibniz a pensé des auteurs antiques et médiévaux mais encore analysé son bon usage de l’histoire de la philosophie.

Avant propos
par Jean-Luc Marion

L'avancement de la philosophie


"L'or dans la boue" : une maxime pour l'histoire de la philosophie ?,
par Michaël Devaux

"J'ai trouvé que la plupart des sectes ont raison dans une bonne partie de ce qu'elles avancent, mais non pas tant en ce qu'elles nient" : de l'usage leibnizien de l'histoire de la philosophie,
par Stefano Di Bella

Le renouvellement des sectes antiques : le chiasme du Dieu corporel et du Dieu incorporel,
par Vincent Carraud

Catégories et modifications de choses : de la traduction philosophique selon Leibniz,
par Arnaud Pelletier
 

Le fil de l'histoire


De l'Idée à la monade : "un auteur qui mériterait d'être mis en système",
par Jean-Louis Poirier

Leibniz, Descartes et la "résurrection des contemplations de Platon et des Académiciens",
par Claire Bayle

La réhabilitation dynamique de l'entéléchie : "un beau mélange de métaphysique, de géométrie et de physique",
par François Ottmann

Leibniz and Stoicism,
par Donald Rutherford

Leibniz, Chrysippe et l'Argument dominateur,
par Thomas Auffret

"Établissements provisionnels" : Leibniz lecteur d'Euclide,
par Frédéric de Buzon

Sur le continu : Leibniz et Sextus Empiricus,
par Marwan Rashed

L'âme des substances : Leibniz et la philosophie carolingienne,
par Kristell Trego

La perfection de l'univers, le mal et l'incarnation : Leibniz et saint Thomas d'Aquin,
par Augusíin Echevarría

La question de l'individuation : Leibniz, Duns Scot et saint Thomas d'Aquin,
par Roger Ariew & Marin Lucio Mare
 

Annexe


History and status of the critical Academic-edition of Leibniz by the Academies of Berlin-Brandenburg and Göttinge,
par Thomas Leinkauf

Leibniz en espagnol,
par Juan A. Nicolás

Vincent Carraud est philosophe et historien de la philosophie, professeur de philosophie moderne à la faculté des Lettres de Sorbonne Université. Il est directeur du Centre d’études cartésienne. Il est spécialiste entre autres de Leibniz, Descartes et Pascal.

Claire Bayle est agrégée de philosophie. Elle prépare actuellement une thèse à la faculté des Lettres de Sorbonne Université sur le rapport de Leibniz à la pensée de Platon sous la direction de Vincent Carraud et David Lefebvre.

Sur le même thème

Derniers événements