Merveilleux et spiritualité

ISBN : 978-2-84050-923-3
Date de publication : 01/09/2014
Format : 16 x 24 cm
Nombre de pages : 252
22,00 €

La spiritualité dépasse largement le cadre des religions et des dogmes. En tant qu’activité de l’esprit, elle est abordée ici sous l’angle de ses relations laïques avec le merveilleux. Par contraste ou par complémentarité, la spiritualité est approchée avec des notions limitrophes comme le « sacré », la « religion », l’« inexpliqué », « l’invisible » ou l’« irréel ». En regard, le merveilleux apparaît souvent comme une catégorie psychologique, une façon d’envisager le monde et le rapport du sujet au monde, le mettant en relation avec le divin, l’âme et l’esprit. À mi-chemin entre spiritualité de l’immanence et imagination, entre spiritualité et connaissance, cette perspective s’affiche nettement diachronique, car inscrite dans le temps, et très pluridisciplinaire.

Ce volume contient des études sur le Moyen Âge, période d’interrogations intenses du sacré et de la merveille mais aussi d’inquiétudes spirituelles profondes. Il évoque la rencontre du merveilleux et de la spiritualité au quotidien, dans l’expérience ou dans l’altérité, en explorant des domaines étrangers, voire étranges. Il traite des problématiques des XIXe-XXIe siècles depuis le romantisme jusqu’à la fantasy, expression la plus actuelle du merveilleux.

Merveilleux et spiritualité se révèlent ici comme voyage ou comme mouvement et dynamique, comme dimensions anthropologique, esthétique, artistique, littéraire en dialogue permanent.

Introduction : Quelques présupposés, terres limitrophes

Première partie
Moyen Âge

Jeff Rider, « Le Merveilleux et la spiritualité dans l’œuvre de Chrétien de Troyes »

Mireille Demaules, « Merveilleux et spiritualité dans le Roman de Flamenca »

Karin Ueltschi, « Théologies de la merveille : le sacre du Livre »

Christine Ferlampin-Acher, « Le luiton et la fée dans les textes narratifs des XIVe et XVe siècles : la merveille et l’invention du folklore, de la spiritualité du Graal aux esprits familiers »

Deuxième partie
Expérience et altérité

Li Xiaohong, « Le dragon, animal fantastique dans l’histoire chinoise »

Claire Kappler, « En chemin avec Le Pèlerinage des oiseaux de Farid od-din ‘Attâr, histoire d’une métamorphose »

Gérard Chandès, « Sonorités du merveilleux et du spirituel, Booz endormi »

 

Troisième partie
XIXe-XXe siècles, vers la modernité

François Raviez, « Les Martyrs de Chateaubriand ou le merveilleux chrétien au risque du roman »

Pierre Longuenesse, « Merveilleux et surnaturel dans le théâtre de W.B. Yeats. Du profane au sacré, du cymbalum mundi à la résurrection »

Tania Collani, « Merveilleux de l’esprit réel : une lecture des interventions surréalistes »

Aude Bonord, « Aux sources de la fiction. Merveilleux hagiographique et pensée spirituelle de la littérature au XXe siècle (Joseph Delteil, Blaise Cendrars, Sylvie Germain, Pierre Michon) »

Sandrine Marchand, « Deux récits teintés de rouge, Naufrages de Yoshimura Akira et “Nuit au clair de lune” de Wang Wen-hsing »

Quatrième partie
Fantasy

Isabelle Olivier, « L’Histoire sans fin ou le réenfantement par le merveilleux »

Marie Burkhardt, « La merveille chez Hobb : entre fascination et répulsion »

Emmanuelle Poulain-Gautret, « Les dieux anciens chez Guy Gavriel Kay »

Myriam White-Le Goff, « Synthèse. En quête de merveilleux et de spiritualité »

Bibliographie

Index nominum

Index rerum

Lire un extrait

Myriam White-Le Goff est maître de conférences en langue et littératures médiévales à l’université d’Artois.

Sur le même thème