L'Art du bien mourir au XVe siècle

Le Bilder Ars de 1496

ISBN : 2-84050-155-4
Date de publication : 09/09/2000
Nombre de pages : 248
Informations : ill. n & bl.
0,00 €

En même temps que se répand la danse macabre et que la mort occupe, pour des raisons historiques, une place importante dans la civilisation et les mentalités du XVe siècle, des opuscules appelés Art du bien mourir connaissent une large diffusion. Florence Bayard étudie ici l'un de ces livrets, publié en Allemagne en 1496 et richement illustré. Elle retrace la genèse de ces livrets en attachant une attention particulière aux notions de bonne et de mauvaise mort, prenant en compte les croyances ancestrales qui touchent à  l'au-delà  et à  la vie posthume. Elle montre qu'on ne peut se contenter d'opposer les vues de l'Église au vécu des chrétiens car les Arts du bien mourir font la synthèse des échanges et des oppositions entre ces deux domaines en même temps qu'ils fixent une politique d'encadrement des fidèles, sans négliger pour autant les "recettes" plus concrètes que réclame le vulgaire, et les images des éditions soutiennent le propos et annoncent celles que nous retrouverons plus tard dans les catéchismes populaires. L'enquête de Florence Bayard permet de mieux comprendre la société du XVe siècle et sa position face à  la mort. Ce livre intéresse tous ceux qui s'intéressent au bas Moyen ‚ge et à  la période qui annonce la Renaissance.

Sur le même thème