La scène, la salle et la coulisse

dans le théâtre du XVIIIe siècle en France

ISBN : 978-2-84050-686-7
Date de publication : 04/11/2011
Format : 16x24
Nombre de pages : 312
LIBRE

La dramaturgie « classique » française, qui s’est dessinée fermement au XVIIe siècle et a marqué le théâtre français jusqu’à l’époque romantique, a déterminé un ensemble de relations complexes entre la scène et les coulisses, lieu nécessaire à l’élaboration technique et imaginaire du spectacle. L’exploration de ces relations au XVIIIe siècle est au cœur de ce livre.

Trois moments ont organisé cette enquête. Dans un premier temps sont esquissées quelques approches de l’écriture dramatique au XVIIIe siècle, au travers de l’analyse de l’inscription, dans l’écriture dramaturgique, des relations entre salle, scène et coulisse. Dans un second temps, c’est l’approche concrète de la représentation qui a été privilégiée, c’est-à-dire la pratique de la scène et de la coulisse. C’est enfin la relation du spectateur au spectacle qui est analysée à partir de quelques exemples.


Préface de Pierre Frantz, Thomas Wynn

Première partie : SCÈNE, SALLE ET COULISSES : ÉCRITURE ET DRAMATURGIE

Entre coulisse et plateau : théorie et pratique de la liaison des scènes dans la tragédie française du XVIIIe siècle, Renaud Bret-Vitoz, Toulouse II-Le Mirail

Les coulisses comme ressource dramaturgique dans la comédie du XVIIIe siècle, Maria Grazia Porcelli, université de Bari

Les didascalies, de Molière à Destouches, John Dunkley, université d’Aberdeen

Scène et salle dans le théâtre forain, Derek F. Connon, université de Swansea

Un lieu dramaturgique protéiforme : les coulisses de la Foire, Isabelle Martin, université de Haïfa

La Destruction de la Ligue de Mercier ou la mise à l’épreuve de la coulisse, Claire Chapuis-Journiac, université Paris-Sorbonne

Un roi en coulisse : le François II du président Hénault, Thomas Wynn, université de Durham

L’espace du tragique. Traductions et imitations du dénouement d’Hamlet, des Lumières au romantisme, Bernard Franco, université Paris-Sorbonne

Deuxième partie : SCÈNE, SALLE ET COULISSES : LA FABRIQUE DU THÉÂTRE

Une scène pour Sémiramis, Michèle Sajous d’Oria, université de Bari, Italie

L’œil en coulisse, Martine de Rougemont, université Paris III, Sorbonne Nouvelle

Les coulisses de la musique ou la juxtaposition d’espaces dramatiques dans l’opéra-comique, Martin Wåhlberg, université des sciences et techniques de Norvège, Trondheim

L’envers de l’image théâtrale : premières théorisations des coulisses intérieures au comédien, Laurence Marie, université d’Angers

Le roman et le théâtre, deux parents proches, Malcolm Cook, université d’Exeter

Les acteurs du théâtre de la Monnaie : caricatures et pamphlets, Jean-Philippe Van Aelbrouck, université libre de Bruxelles et ministère de la communauté française de Belgique

Troisième partie : SPECTACLE ET SPECTATEUR : UNE RELATION AMBIGUË

Espace théâtral, espace politique : La Princesse de Navarre de Voltaire, Russell Goulbourne, université de Leeds

La mise en scène de la cour : la scène et la salle dans le théâtre de cour. Étude du théâtre russe à l’aube du règne de Catherine II, Alexeï Evstrato

Les recettes du succès théâtral chez Boissy, Ioana Galleron, université de Bretagne-Sud (Lorient), HCTI-ADICORE

De l’absorption et de l’identification chez Diderot : illusion et participation du spectateur au XVIIIe siècle, Yann Robert, université de Princetown

L’espace de l’événement ou le théâtre des anecdotes dramatiques, Sophie Marchand, fondation Thiers, CNRS

Bibliographie

Index

Sur le même thème