Le miel et le fiel

La critique théâtrale en France au XIXe siècle

ISBN : 978-2-84050-535-8
Date de publication : 24/01/2008
Format : 16 x 24cm
Nombre de pages : 348
Informations : 8p. HT en couleur
25,00 €

La critique théâtrale souffre d'un déficit de légitimité. Production éphémère, on l'utilise en général à  titre documentaire, pour éclairer les choix d'un dramaturge, les conditions de création d'une pièce, les réactions du public. Elle mérite pourtant mieux, et c'est ce que voudrait montrer ce livre, qui la saisit au moment où elle se constitue en genre à  part entière au XIXe siècle.
Le discours critique apparaît alors autant comme l'un des lieux où s'élabore une pensée du théâtre que comme un espace conflictuel marqué par la passion. Il distille le miel et le fiel au gré des modes et des polémiques.
Qu'ils soient journalistes, écrivains, professeurs, ou parfois les trois tout ensemble, les chroniqueurs dramatiques doivent donc être considérés comme des acteurs essentiels de la vie théâtrale, telle qu'elle s'épanouit dans la France du XIXe siècle.

Introduction Mariane Bury & Hélène Laplace-Claverie PREMIˆRE PARTIE FORMES ET MÉTAMORPHOSES DU DISCOURS SUR LE THÉ‚TRE Chapitre I. L'évolution d'un « genre » Éléments pour une poétique du feuilleton théâtral Olivier Bara Comment échapper au résumé ? Guy Ducrey La diversification du discours critique après le Second Empire : la rubrique de « soirée » Romain Piana Chapitre II. Un renouveau polymorphe La critique théâtrale en questions dans la Revue d'art dramatique (1886-1909) Sophie Lucet La critique au crayon : l'exemple de La Vie parisienne (1865-1867) Jean-Claude Yon Chapitre III. De la réflexivité, ou le théâtre au miroir Le théâtre critique de lui-même dans les vaudevilles de l'époque romantique Jean-Marie Thomasseau Les parodies « intra-dramatiques », ou les voix d'une critique en mouvement Roxane Martin L'Image de Maurice Beaubourg (1894), ou la théâtralisation d'un manifeste esthétique Anne Pellois DEUXIˆME PARTIE FONCTIONS ET FINALITÉS DE L'ACTIVITÉ CRITIQUE Chapitre IV. Gros plan sur un métier méconnu Posture et fonctions du critique de théâtre dans la presse de province : le cas de Rouen Florence Naugrette Chapitre V. Trois dramaturges face à  la presse Teresa de Dumas : une pièce au coeur du débat romantique Barbara T. Cooper Regards sur l'oeuvre dramatique de Casimir Delavigne tout au long du XIXe siècle Sylviane Robardey-Eppstein Théâtre lu, théâtre vu : Musset face à  ses juges (1830-1847) Sylvain Ledda Chapitre VI. Idées ou idéologies ? Jules Janin moraliste ? Les feuilletons dramatiques du Journal des débats sous la monarchie de Juillet Julie de Faramond Y a-t-il une critique dramatique catholique en 1830 ? Guilhem Labouret Chapitre VII. Vedettariat, stratégie, propagande Publicité et célébrité : les coulisses de la rivalité entre Mlle Mars et Mme Dorval Susan McCready TROISIˆME PARTIE QUELQUES GRANDES FIGURES DE LA CRITIQUE THÉ‚TRALE Chapitre VIII. Les « professionnels » du feuilleton « Un paresseux qui se plaît à  sa chaîne » : Charles Monselet au Monde illustré Patrick Besnier Jules Lemaître ou les bonheurs d'une critique sans filet Michel Autrand Francisque Sarcey, critique « metteur en scène » ? Julia Gros de Gasquet Chapitre IX. Å tre écrivain et critique Plaisir d'éditer, plaisir d'annoter : l'analyse théâtrale selon Théophile Gautier Patrick Berthier Nerval feuilletoniste : de l'édition à  l'interprétation Michel Brix Théodore de Banville ou le refus du dogme Philippe Andrès Alphonse Daudet : un authentique chroniqueur dramatique Anne-Simone Dufief De l'inutilité du théâtre au théâtre : Alfred Jarry théoricien de l'art dramatique Loredana Trovato Chapitre X. Le point de vue du comédien Talma critique de lui-même Florence Filippi Bibliographie Index des noms de personnes Contributeurs

Sur le même thème