Le subjonctif en français moderne

Esquisse d’une théorie modale

ISBN : 978-2-84050-639-3
Date de publication : 04/06/2009
Format : 16x24cm
Nombre de pages : 520
25,00 €

Conçu autour de quelques idées directrices, notamment celles de la redéfinition des modes, de la séparation du mode et de l’essence, de la virtualisation axiomatique opposée à la virtualisation subjective, de la stéréotypie lexicale et stylistique, de l’interaction modale et de la structuration sémantico-syntaxique, l’ouvrage propose de nouvelles approches dans le domaine des modes. Quoique le livre soit consacré à la syntaxe de la langue moderne, l’auteur recourt fréquemment à la perspective diachronique en remontant aux sources latines, et surtout médiévales, pour éclairer le choix des modes. Car c’est dans la perspective toujours changeante de l’évolution qu’il est possible de bien juger de la grammaire d’une langue en général et des modes en particulier.

 

Préface d’Olivier Soutet Remerciements Sigles, abréviations et symboles Définitions de quelques notions utilisées Renseignements pratiques Introduction 1. Les corpus 1.1. Fréquence globale du subjonctif non-syncrétique 2. La stéréotypie 2.1. La stéréotypie lexicale et la triple articulation 2.2. La stéréotypie stylistique et le taux de répartition 3. L’actuel et le virtuel 3.1. Le subjonctif et l’indicatif d’après l’analyse d’Eugène Tanase 3.2. Transposition temporelle et modale 3.3. Mode et essence 3.3.1. Interrogation et négation 3.3.2. Altération de la référence temporelle 3.3.3. Virtualisation par identification 3.3.4. Le subjonctif imposé par la norme grammaticale 3.3.5. Subjonctif et déonticité 3.3.6. Subjonctif et motivation 3.3.7. Essence et bipolarité 3.3.8. Le syncrétisme modal 4. Le mode futur 4.1. Futur et subjonctif dans la perspective diachronique 4.2. Futur et subjonctif dans la perspective synchronique 4.3. Le futur historique 5. Le mode conditionnel 5.1. Conditionnel et subjonctif 5.2. Le conditionnel historique 6. Autonomie du subjonctif français et détermination du tau 6.1. Commentaire sur les Tableaux directeurs Q et M Chapitre I : Virtualisation par voie axiomatique 1. Les complétives dépendant de verbes et expressions prospectifs 1.1. Le CM des complétives dépendant d’un lexème verbal de volonté 1.1.1. L’imparfait du subjonctif 1.1.2. Les subordonnants 1.1.3. Les lexèmes de volonté suivis du non-subjonctif 1.1.4. Le type la légende veut que 1.2. Les complétives dépendant d’un lexème verbal à sémantisme bimodal 1.3. Le CM des complétives dépendant d’un lexème verbal de résolution 1.3.1. Conclusion 1.4. Le CM des complétives dépendant d’une expression impersonnelle pros-pective 1.4.1. Les pseudo-hypothétiques 1.4.2. Les expressions impersonnelles prospectives et le non-subjonctif 1.5. Le CM des complétives dépendant d’un lexème verbal de crainte 1.5.1. Le non-subjonctif 1.6. Le CM des complétives dépendant d’un lexème exprimant l’espoir 1.7. Conclusion 2. Les PRA prospectives 2.1. Le CM des volitives 2.2. Les protatiques 2.3. Les présentantes 2.4. L’acceptante soit 2.5. Conclusion 2.5.1. Le test des relations syntagmatiques 2.5.2. Le test des actes de langage 3. Le CM des relatives restrictives à antécédent prospectif (des RAP) 3.1. Les RAP au non-subjonctif 3.1.1. Le présent et l’imparfait de l’indicatif 3.1.2. Le futur et le conditionnel 3.2. Le verbe permettre 4. Le CM des circonstancielles finales 4.1. Analyse sémique des subordonnants afin que et pour que 4.2. Analyse distributionnelle des subordonnants 4.3. L’imparfait du subjonctif 4.4. Identification de stéréotypes 5. Le CM des cir-constancielles temporelles prospectives 5.1. Jusqu’à ce que 5.2. Avant que 6. Absence d’action 6.1. L’expression impersonnelle il s’en faut de beaucoup/de peu 6.2. Le CM des relatives restrictives à antécédent nié (des RAN) 6.2.1. Le non-subjonctif 6.2.2. Concurrence entre un des rares qui + verbe fini et un des rares à + infinitif 6.3. Le CM des circonstancielles exclusives 7. Conclusion Chapitre II : Virtualisation par intervention subjective 1. Interrogation et négation virtualisantes 1.1. Le CM des complétives dépendant d’une proposition interrogative for-mée autour d’un lexème verbal déclaratif, d’opinion ou de perception 1.1.1. Le non-subjonctif 1.2. Le CM des complétives dépendant d’une proposition niée formée autour d’un lexème verbal dé-claratif, d’opinion ou de perception 1.2.1. Le verbe savoir 1.2.2. Le verbe ignorer 1.2.3. Le verbe imaginer pris affirmativement 1.2.4. Le mode après il est probable et il est vraisemblable affirmatifs 1.2.5. L’imparfait du subjonctif 1.2.6. Le non-subjonctif : indicatif et futur 1.2.7. Le non-subjonctif : conditionnel 1.2.8. Complétives dépendant du SP sans + infinitif 1.2.9. Inhérence du facteur doute/incertitude/rejet 1.2.10. Y a-t-il un subjonctif analytique en français ? 1.2.11. Études antérieures et évolution des complétives dépendant d’une proposition niée 2. Le CM des complétives dépendant d’un lexème verbal de sentiment 2.1. Le non-subjonctif 2.2. Les subordonnants 2.3. Sentiment et mode 3. Le CM des complétives dépendant d’une expression impersonnelle non-prospecti-ve 3.1. Les expressions impersonnelles à noyau verbal 3.2. Les expressions impersonnelles à noyau adjectival, adverbial ou nominal 3.2.1. Le non-subjonctif 3.3. Conclusion 4. Le CM des relatives restrictives superlatives (des RS) 4.1. Les relatives restrictives superlatives du type (a) 4.2. Les relatives restrictives superlatives du type (b) 4.3. Mode et essence des relatives restrictives superlatives 5. Les propositions concessives 5.1. Le CM des circonstancielles concessives 5.2. Le CM des PRA non-prospectives 5.2.1. Les con-cessives en sé-rie 5.2.2. Les restreignantes 5.2.3. Le statut grammatical des PRA non-prospectives 5.3. Le CM des relatives concessives (des RC) 5.3.1. Les relatives concessives pronominales 5.3.2. Les relatives concessives adjectivales 5.3.3. Les relatives concessives adverbiales 5.3.4. Taux d’autonomie du subjonctif et stéréotypie lexicale dans les RAP, les RAN, les RS et les RC 6. Conclusion Chapitre III : Subjonctif par structuration sémantico-syntaxique 1. Le subjonctif thématique : le CM des complétives antéposées à la régissante 1.1. Le non-subjonctif 1.2. Pourquoi le subjonctif ? 2. Le CM de le fait que suivi d’une com-plétive 3. Le subjonctif distinctif : les lexèmes verbaux comprendre, concevoir, ex-pliquer et suppo-ser 3.1. Comprendre et concevoir 3.2. Expliquer 3.3. Supposer 4. Le subjonctif antonymique : le CM des circonstancielles temporelles introdui-tes par après que Chapitre IV : Les formes syncrétiques 1. Le syncrétisme modal dans une perspective historique 2. Détermination du mode des formes syncrétiques du français moderne 2.1. Méthode A : détermination par référence temporelle 2.2. Méthode B : détermination par le tau 2.3. Méthode C : détermination par exclusion 2.4. Méthode D : détermination par ne explétif 2.5. Méthode E : coordination et juxtaposition comme moyens de déterminer le mode 2.6. Conclusion 3. Formes syncrétiques vs formes non-syncrétiques Chapitre V : Remarques finales 1. Temps et formes du subjonctif 1.1. Les formes les plus fréquentes du présent du subjonctif 1.2. L’imparfait du subjonctif 2. Facteurs stabilisants et déstabilisants 3. Tendances à l’hypertrophie des expressions de la virtualité et de l’actualité 4. La langue des journalistes comparée à celle des auteurs de monographies Bibliographie Index des mots et des notions Tables Tableaux Figures Diagramme

Olivier Soutet, professeur de linguistique française à la Sorbonne,  correspondant de l’Académie des inscriptions et belles lettres, est spécialiste d’histoire de la langue française et de théorisation sémantique. À côté de publications en linguistique générale et linguistique française, ses...

Ancien professeur titulaire de la chaire de la langue franÆ’§aise Æ’  lââ‚à¬Ã¢â€žâUniversitÆ’© dââ‚à¬Ã¢â€žâAalborg, au Danemark, Hans Lagerqvist, spÆ’©cialiste en langues romanes, a parallÆ’¨lement une formation en langues slaves, en arabe et en linguistique. Ses travaux couvrent une gamme...

Sur le même thème