Raison publique n°15

Le travail sans fin

ISBN : 978-2-84050-806-9
Date de publication : 01/12/2011
Format : 145x210
Nombre de pages : 352
0,00 €

Le travail est sans fin parce que la production est désormais entièrement tournée vers la consommation, que le besoin de consommer ne s’interrompt jamais et que toute activité « laborieuse » tend à s’inscrire dans l’horizon étroit de la raison économique qui entend le prendre en charge. Mais qu’en est-il du « droit à la paresse » et de l’« éloge de l’oisiveté » ? Dans une telle perspective, se déploie une « idéologie du travail » qui ont conduit les auteurs à s’interroger fondamentalement sur la « valeur travail » telle qu’elle se pose et se pense aujourd’hui.

Ainsi, a réflexion menée dans le numéro 15 de la revue, explore les chemins de la littérature (avec laquelle, sous la plume de Dominique Viart, s’ouvre le dossier), du documentaire (qu’illustre et discute Jean-Robert Viallet, dans un entretien conduit par Aurélie Ledoux), en passant par l’histoire des idées et la philosophie.

Ils offrent un aperçu saisissant des problèmes que le travail pose aujourd’hui et des interrogations auxquelles il donne lieu. À la faveur du nécessaire dévoilement et examen des enjeux et des modalités du discours sur le travail et du discours du travail.


Sylvie Servoise Introduction

Dominique Viart Écrire le travail : vers une sociologisation du roman contemporain ?

Pauline Vachaud Homo œconomicus et écriture poétique : analyse d’une mise à l’épreuve

Jean-Paul Engélibert : Que faire du novlangue de l’entreprise ? Quelques exemples contemporains (Beinstingel, Caligaris, Kuperman, Massera)

Isabelle Krzywkowski : Travail en noir : le travail dans le roman policier contemporain

Corinne Grenouillet : La littérature française contemporaine face à la question ouvrière : l’invention d’un « nouveau » réalisme (François Bon, Jean-Paul Goux)

Hélène Campaignolle : Un travail sous contrôle : représentations de l’employé de bureau du XIXe au XXe siècle

Nikil Saval : Naissance du bureau

Guillaume Le Blanc : Chômer

Alice Le Goff : Travailler pour être reconnu ? Ambivalences et régimes de la reconnaissance au travail

Emmeline Céron : Vocation, ambition, aliénation : le travail dans les œuvres de Gustave Flaubert, d’Italo Svevo et de Robert Musil

Henri Jorda : Le travail et ses fins dans les éloges de la paresse

Jean-Robert Viallet : La mise à mort du travail : entretien avec Aurélie Ledoux

QUESTIONS PRÉSENTES

Marta Spranzi & Véronique Fournier : L’autonomie en question : pratique éthique et enjeux politiques

Pablo da Silveira : Prendre l’enseignement à domicile au sérieux

Anca Gheaus : Pour une diversification des sources du soin aux enfants

Martin Deleixhe : Le rôle de l’Histoire dans la pensée politique de Charles Taylor

CRITIQUES

Jean-Baptiste Mathieu : Les humanités au service de la démocratie

Juliette Roussin : Le désaccord des égaux : justifier la démocratie

Anne Le Goff : Voir et entendre les animaux : quelle philosophie des animaux ?

Sur le même thème