"We said Objectivist"

Lire les poètes Lorine Niedecker, George Oppen, Carl Rakosi, Charles Reznikoff, Louis Zukofsky

ISBN : 979-10-231-0600-8
Date de publication : 11/01/2019
Format : 14,5 x 21 cm
Nombre de pages : 296
21,00 €

Obscurs et limpides, déroutants de simplicité ou décourageants de complexité, tout et son contraire semble avoir été dit des poètes américains « objectivistes », dont on retient aujourd’hui cinq noms, Lorine Niedecker (1903- 1970), George Oppen (1908-1984), Carl Rakosi (1903-2004), Charles Reznikoff (1894-1976) et Louis Zukofsky (1904-1978). Parce qu’ils ne commencèrent à publier que dans les années vingt ou trente, on les qualifia de modernistes tardifs. Redécouverts après-guerre par une nouvelle génération de lecteurs, après parfois plus de deux décennies d’oubli, ils devinrent alors des précurseurs. Tous si profondément ancrés dans une nouvelle tradition nationale, comme le notait déjà Serge Fauchereau, en raison notamment de leur double parrainage, proches d'Ezra Pound comme de William Carlos Williams, et s'adressant à un lectorat d'abord américain, leurs trajectoires n'en demeurèrent pas moins foncièrement marginales. Juifs, fils d'une immigration récente, ou comme Niedecker, isolée dans le Wisconsin rural, ils n'ont appartenu à la scène littéraire qu'un bref instant au début des années trente, puis seulement à la toute fin de leurs vies. Poètes, ils furent travailleur social, charpentier, menuisier, enseignant, militant communiste, traducteur, psychothérapeute, éditeur, femme de ménage ou soldat. Riche de nombreuses analyses détaillées, cet ouvrage se veut une introduction raisonnée aux conflits et aux contextes spécifiques qui marquèrent les œuvres de ces auteurs, ainsi qu'aux enjeux de poétique contemporaine qui en découlent.

Xavier Kalck est maître de conférences en littérature américaine à la faculté des Lettres de Sorbonne Université. Il est l'auteur de plusieurs articles consacrés aux poètes « objectivistes », ainsi que de "Muted Strings. Louis MacNeice's. The Burning Perch” (2015) et de "...

Sur le même thème