Styles, genres, auteurs 12

Guillaume de Lorris, Scève, Mme de Sévigné, Rousseau, Musset, Gide

ISBN : 978-2-84050-879-3
Date de publication : 19/10/2012
Format : 145x210
Nombre de pages : 200
15,00 €

Télécharger à l’article, au format PDF :

Styles, genres, auteurs n° 12 - epub par articles

Le Roman de la Rose de Guillaume de Lorris ; Délie de Maurice Scève ; les lettres de l’année 1671 de Mme de Sévigné ; Les Confessions (livre I à VI) de Rousseau ; On ne badine pas avec l’amour, Il ne faut jurer de rien et Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée de Musset ; Les Faux-monnayeurs de Gide

 

Avant-propos

Catherine Fromilhague

 

GUILLAUME DE LORRIS

Fabienne Pomel

Quand « robe » rime avec « lobe » et « gobe » : enjeux du lexique des parures et semblances chez Guillaume de Lorris

 

SCÈVE

Xavier Bonnier 

« En si doubteuses lisses » : la poétique de l’entre-deux dans Délie de Scève

 

MME DE SÉVIGNÉ

Cécile Lignereux

Les modulations des aveux de tendresse dans les lettres de 1671 à Mme de Grignan

Laure Depretto

Y a-t-il un « côté Dostoïevski de Mme de Sévigné » ?

 

ROUSSEAU

 Frédéric Calas

Présentation de soi : élaboration de l’ethos et processus perceptuels

dans Les Confessions de Jean-Jacques Rousseau

Isabelle Chanteloube

Rousseau et la présentation de soi dans Les Confessions : une scénographie de la transparence

 

MUSSET

 Esther Pinon

« Par Pollux et par Dieu » : jurons, jurements et blasphèmes dans On ne

badine pas avec l’amour, Il ne faut jurer de rien et Il faut qu’une porte soit

ouverte ou fermée

Sylvain Ledda 

Musset et le proverbe. Écriture et structure

 

GIDE

 François Bompaire

Sotie, ratage et réinvention du roman dans Les Faux-monnayeurs d’André Gide

Françoise Rullier-Theuret

L’ambiguïté narrative dans Les Faux-monnayeurs : dénégations romanesques et construction téléologique

 

 Bibliographie

 

Sur le même thème